/news/homepage

Labeaume privilégie les orphelins et les familles

Taïeb Moalla

 - Agence QMI

Même s’il reconnaît que sa suggestion est «utopique», Régis Labeaume souhaite accueillir prioritairement les orphelins et les familles syriennes, plutôt que des «gars de 20 ans frustrés».

C’est ce que le maire de Québec a déclaré mardi en fin de matinée. Plus tôt en journée, il a eu un entretien téléphonique avec le nouveau ministre fédéral responsable de l’Immigration et des réfugiés, John McCallum.

Incorrect or missing Brightcove Settings

«Si vous avez des orphelins, on va les prendre nous autres à Québec, parce qu’on se sentirait bien utiles. Je ne sais pas si c’est possible (...) Commençons par voir s’il y a des orphelins. Ensuite, des familles avec des enfants, puis des célibataires pas trop», a fait savoir le maire.

D’après lui, «les familles, ça fait moins peur au monde que des gars de 20 ans frustrés. Avec des enfants, on se sentirait plus utiles».

Pas de «précipitation»

Une rencontre, dont les modalités n’ont pas encore été précisées, aura lieu bientôt entre le maire et le ministre McCallum, a ajouté M. Labeaume.

Ce dernier a répété qu’il n’avait «aucune idée» du moment précis de l’arrivée de la première cohorte de réfugiés syriens à Québec. Sans remettre en question la cible gouvernementale de recevoir 25 000 réfugiés, le maire de Québec dit vouloir éviter toute «précipitation» dans ce dossier en évoquant notamment des raisons sécuritaires.

Du côté du ministère de l’Immigration, le porte-parole Rémi Larivière a précisé que «le gouvernement a réitéré son engagement à réinstaller 25 000 réfugiés syriens, et de plus amples détails seront fournis au cours des jours à venir. Comme l’a déclaré le ministre McCallum, le gouvernement est déterminé à accomplir ces gens rapidement, mais également de le faire correctement et adéquatement».

Dans la même catégorie