/news/world

Une vidéo accrédite l'existence d'un neuvième assaillant

Agence France-Presse

Une vidéo accrédite l'existence d'un neuvième assaillant lors des attentats de vendredi soir à Paris, un membre du commando qui a attaqué des terrasses de cafés et restaurants, ont affirmé mardi à l'AFP des sources proches de l'enquête et policière.

Ce commando était composé du Français Brahim Abdeslam, qui s'est fait exploser dans un restaurant, ainsi que, pensent les enquêteurs, de son frère Salah, en fuite et activement recherché.

Selon cette vidéo, il y avait en outre un troisième homme dans cette équipe qui a opéré à bord d'une Seat noire. Il pourrait être lui aussi en cavale, à moins qu'il ne s'agisse d'un des deux hommes écroués en Belgique et soupçonnés d'avoir exfiltré Salah vers ce pays.

Les images montrent ce troisième occupant de la voiture à 21H32 (20H32 GMT) au moment de la fusillade qui a fait cinq morts devant un bar du nord-est de Paris, a précisé une source proche de l'enquête.

On y voit que les assaillants tirent depuis la Seat. Celle-ci a été retrouvée par la suite à Montreuil, en banlieue parisienne, avec trois kalachnikovs à son bord.

Le troisième homme de ce commando n'a pas été identifié à ce stade, a dit une autre source proche de l'enquête.

Le «commando des terrasses» a fait deux autres haltes meurtrières, tuant 15 personnes et 19 personnes attablées dans des restaurants ou des bars du même quartier.