/regional/montreal/montreal

Place aux taxis verts et branchés

TVA Nouvelles

Un nouveau joueur fait son entrée dans l’industrie montréalaise du transport. Après le traditionnel taxi et le service Uber, voilà qu’une flotte de voitures taxis entièrement électrique amorcera son service la semaine prochaine. Une première au pays.

L’entreprise TÉO (Transport écologique optimisé), disposant de 50 voitures, entreprendra la semaine prochaine un projet-pilote de trois mois au cours duquel 500 clients testeront le service qui sera accessible à tous dès mars 2016.

Pour faire sa place, TÉO mise sur une toute nouvelle expérience pour les clients qui bénéficieront d’une connexion sans-fil gratuite, d’une recharge pour leur appareil mobile, de films et même de journaux.

L'un des investisseurs à l'origine de l'entreprise, Alexandre Taillefer, pense être en mesure de rehausser les normes de l'industrie et mieux satisfaire la clientèle.

«Comme nous sommes propriétaires des flottes, on a un contrôle très important sur la qualité et la propreté. Les voitures vont être nettoyées tous les jours», explique l’entrepreneur Alexandre Taillefer.

La situation sera aussi différente pour les chauffeurs de TÉO qui seront payés à l’heure et non à la course.

Les gens d'affaires à l'origine de Téo Taxi veulent donc optimiser l'industrie du taxi et offrir une meilleure expérience client mais également améliorer les conditions de travail des chauffeurs. Ceux qui ont été embauchés par cette compagnie seront payés à l'heure et non plus payés à la course. Évidemment, ils détiennent leur permis de taxi.

D'ici quatre ans, Téo Taxi espère être en mesure de compter sur un système comptant environ 2000 taxis électriques, un investissement qui pourrait alors atteindre 250 M$.

Dans la même catégorie