/news/world

Près de 6000 jihadistes étrangers identifiés par Interpol

Agence France-Presse

Interpol a identifié 5800 jihadistes étrangers sur un total estimé à 25 000 qui ont rejoint les groupes jihadistes dans des pays comme la Syrie ou l'Irak, a déclaré mercredi le chef de l'organisation internationale de coopération policière.

Le directeur d'Interpol, Juergen Stock, intervenait à Séville (sud de l'Espagne) à l'occasion d'une conférence sur la lutte antiterroriste, quelques jours après les attentats jihadistes qui ont fait 129 morts le 13 novembre à Paris, revendiqués par le groupe État islamique. Plusieurs de ses auteurs présumés, citoyens français ou belges, seraient passés par la Syrie.

«L'organisation a répertorié à ce stade quelque 5800 combattants étrangers, jihadistes présumés, venant de plus de 50 pays», a déclaré Juergen Stock.

Il a cependant ajouté que le nombre total de ces jihadistes était estimé à 25 000.

Il a estimé qu'il fallait davantage de coopération entre les pays dans ce domaine.

«L'information est la base du travail de la police... cette information doit être partagée avec Interpol», a-t-il dit.

Des spécialistes des forces de l'ordre du monde entier se sont retrouvés à Séville pour une conférence de trois jours visant à des échanges sur la lutte antiterroriste.

Dans la même catégorie