/news/politics

Une décision «responsable», dit Sam Hamad

caucus liberal

Simon Clark/Agence QMI

Le gouvernement Couillard assure qu’il n’a pas fait le jeu des terroristes en annulant, dans la foulée des attentats de Paris, une mission de recrutement de travailleurs qualifiés qui devait avoir lieu la semaine prochaine dans la capitale française.

Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, a indiqué mercredi qu’il n’aurait pas été opportun, «compte tenu de la sécurité et de la situation en France, de faire ce rassemblement-là».

«Les fonctionnaires ont pris cette décision-là pour la sécurité et c’est dans le sens de la responsabilité. D’ailleurs, je vous rappelle que le gouvernement canadien a fait la même chose», a déclaré M. Hamad, mercredi, à l’entrée du caucus libéral.

«Certains présentent ça comme une victoire des terroristes», lui a fait remarquer un journaliste.

«Être prudent, être préparé, être responsable, ça fait partie de la guerre contre les terroristes et on n’a pas à envoyer, à prendre des risques pour nos Québécois», a répondu le ministre.

Sam Hamad a assuré que la mission de recrutement Journées Québec, qui devait se dérouler à Paris les 21 et 22 novembre et à laquelle devaient participer une trentaine d’entreprises québécoises, aurait lieu, mais à un autre moment.

«Les objectifs n’ont pas changé, les besoins n’ont pas changé, c’est juste un arrêt temporaire compte tenu de la situation très critique en France. Alors, c’est tout simplement ça, mais le besoin de la main-d’œuvre qualifiée est toujours là. Notre défi démographique est toujours là», a soutenu le ministre.

Organisées par le ministère de l’Immigration et Emploi-Québec, les Journées Québec ont permis à des employeurs québécois en manque de main-d’œuvre spécialisée de recruter près de 1000 travailleurs qualifiés depuis 2008.

«Si l’on inclut les membres de leur famille, ce sont donc près de 3000 personnes qui se sont établies au Québec», peut-on lire sur le site web des Journées Québec.

L’an dernier, l’événement organisé à Paris avait généré près de 11 300 inscriptions.