/news/world

La France ordonne l'«intensification» des frappes contre l'EI

Agence France-Presse

François Hollande a ordonné l'«intensification» des frappes contre le groupe État islamique (EI) en Syrie, mais aussi en Irak, a annoncé la présidence française jeudi soir, six jours après les attentats de Paris, revendiqués par l'EI.

Le chef de l'État «a donné les instructions nécessaires à l'intensification des opérations militaires en cours pour lutter contre Daech (acronyme arabe de l'EI) en Syrie comme en Irak», écrit la présidence dans un communiqué diffusé à l'issue d'un Conseil de défense.

Au-delà de l'Europe, la France a proposé au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution prévoyant de prendre «toutes les mesures nécessaires» pour contrer l'EI.

Quant au président François Hollande, qui doit se rendre la semaine prochaine à Washington et Moscou, il a notamment évoqué «la coopération militaire» sur le théâtre syrien dans un entretien téléphonique avec son homologue américain Barack Obama.

Le sujet a également été discuté par les chefs d'état-major des armées française et russe, qui multiplient depuis quatre jours les frappes sur le fief syrien de l'EI, Raqa.

Pour la première fois depuis les attentats, le président Hollande a également ordonné lors d'un Conseil de défense d'intensifier les frappes contre l'EI en Irak.

Dans la même catégorie