/news/currentevents

Grand coup de filet contre le crime organisé

Agence QMI

Les principaux leaders de la mafia montréalaise, des Hells Angels et des gangs de rue ont tous été appréhendés lors d’une opération policière majeure, jeudi matin, dans la région de Montréal.

L'ancien chef des Hells Angels Maurice «Mom» Boucher, qui est en prison ainsi que sa fille, Alexandra Mongeau, sont aussi parmi les accusés de l'importante rafle policière.

Ces arrestations sont liées au trafic du stupéfiant à Montréal, ainsi qu’à un complot pour assassiner le caïd Raynald Desjardins, qui est en prison.

«Nous avons durement ébranlé une alliance de haut niveau entre le crime organisé traditionnel italien, les bandes de motards hors-la-loi et les gangs de rue organisation criminelle», a affirmé  Didier Deramond du Service de police de la Ville de Montréal, en conférence de presse.

La mafia italienne est durement touchée puisque ses deux principaux chefs selon la police, Stefano Sollecito et l’avocat Leonardo Rizzuto, fils du défunt parrain Vito Rizzuto ont été arrêtés

Incorrect or missing Brightcove Settings

Un des avocats du clan Rizzuto, Me Loris Cavaliere, a aussi été  arrêté. Il est considéré comme facilitateur et modérateur entre la mafia, les Hells Angels et les gangs de rue. Son bureau servait à tenir des réunions de haut niveau. Me Loris Cavaliere sera accusé de gangstérisme.

De plus, le chef présumé des Hells Angels, Salvatore Cazzetta, a lui aussi été épinglé. La police affirme qu’il recevait de l’argent recueilli sur le terrain pour la vente de stupéfiant. Il était en contact avec Gregory Woolley, chef des gangs de rue, et Loris Cavaliere.

Salvatore Cazzetta était en liberté depuis que les accusations de gangstérisme et de trafic de drogue qui avaient été portées contre lui lors de l’opération SharQc ont été écartées par un juge, le 31 mai 2011.

Finalement, les policiers ont passé les menottes à Gregory Wooley, le fondateur des Syndicates. Il est considéré par la police comme le patron des gangs de rue et l’homme de confiance de Maurice «Mom» Boucher, le chef des Hells qui est en prison.

«Mom» Boucher est également accusé d’avoir comploté de sa cellule, avec sa fille, pour tuer le caïd Raynald Desjardins qui est aussi emprisonné.

48 arrestations

Au total 48 individus ont été arrêtés, jeudi, et ils font l’objet de plusieurs accusations de gangstérisme, trafic de drogue, recel, possession d’armes prohibées et complot pour meurtre.

Cette opération conjointe entre la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal et la Gendarmerie royale du Canada a mobilisé plus de 200 policiers.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Cette enquête menée par la Sûreté du Québec, la GRC et le SPVM vise à déstabiliser le nouveau «consortium» qui régnait sur le crime organisé québécois depuis trois ans.

On sait que la mafia, les motards et les gangs de rue ont conclu une alliance d’affaires, en 2012, afin de se partager les produits, les marchés et les territoires de vente de toutes les activités criminelles.

«Il est important de mentionner qu’à l’échelle pancanadienne, les personnes arrêtées étaient considérées comme des joueurs influents de très haut niveau, a souligné Gaétan Courchesne, surintendant principal de la GRC [...] Ces individus représentaient des cibles principales que nous devions perturber.»

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie