/news/world

La vie à Bruxelles a changé depuis deux ans

TVA Nouvelles

Patrick Batiteyau est catégorique. Depuis les attentats du musée juif en 2014 et ceux de Paris, la semaine dernière, la vie a énormément changé dans la capitale belge.

«Présentement, les policiers et les militaires ne font que patrouiller partout dans Bruxelles. Ils nous demandent de retourner à la maison», avoue le résident belge à TVA Nouvelles.

Rejoint par Skype, M.  Batiteyau a été obligé d’annuler ses sorties avec ses enfants et son épouse en raison de l’alerte terroriste qui a été rehaussée partout au pays.

«C’est rassurant de voir cette présence policière parce que nous sommes proches de Paris et nous savons que ces attentats auraient pu arriver à Bruxelles», poursuit-il.

Il est craintif, comme la majorité des ses concitoyens, puisque des «terroristes sont libres et n’ont pas été arrêtés.

«Les Belges sont contents de voir le nombre de perquisitions qui ont été effectuées dernièrement. Nous savons que nous sommes en sécurité», dit M. Batiteyau.

Il rappelle que les Européens ne feront pas d’amalgames parce que c'est une minorité qui commet ces crimes-là.

 «Nous sommes choqués des attentats et nous ne cautionnons pas ces attentats.  Nous condamnons ces actes».

Malgré une fin de semaine hors de l’ordinaire, il tient à rassurer ses proches que la vie continue et que tous retournent au travail lundi matin