/news/politics

Couillard fait confiance à l'ONU

Dominique La Haye | Agence QMI

periode des questions

Simon Clark/Agence QMI

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, fait peu de cas du plan d'accueil des réfugiés syriens d'Ottawa qui exclurait les hommes célibataires.

Le gouvernement fédéral se limiterait aux femmes, aux enfants et aux familles en ce qui a trait à l'accueil des 25 000 réfugiés syriens, selon ce que rapporte CBC.

Le premier ministre du Québec a fait valoir, lundi, que le Haut Commissariat des Nations unies met déjà l'accent sur cette catégorie de réfugiés.

«Il faut savoir que je n’ai pas entendu le terme exclusion, a réagi M. Couillard. Le Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations unies, va donner priorité aux personnes encore plus vulnérables, par exemple, les femmes et les familles et les membres des minorités religieuses opprimés. Il faut se souvenir que les musulmans sont les victimes les plus nombreuses des terrorismes islamiques. Il faut être lucide. Il faut faire preuve d’humanité et d’accueil. On doit se guider sur ce que font les Nations unies», a-t-il poursuivi.

Le gouvernement fédéral doit révéler mardi les détails de son plan d'accueil des réfugiés. Il s'agit aussi d'un sujet à la table des discussions d'une rencontre fédérale-provinciale, à Ottawa lundi, où les premiers ministres se rencontrent en vue de la conférence de Paris sur les changements climatiques.

Dans la même catégorie