/finance/finance

La consommation responsable séduit les Québécois

Les Québécois sont fortement préoccupés par la consommation responsable, au point où ils pensent qu’il faut revoir les modes de vie et de consommation.

L’Observatoire de la consommation responsable de l'École des sciences de la gestion (Université du Québec à Montréal, ESG UQAM) a constaté un changement comportemental significatif chez les citoyens, alors que neuf Québécois sur dix (87,7 %) croient que le mode de consommation actuel doit être revu.

Si la tranche des Québécois de 45 à 64 ans constitue toujours la génération la plus responsable, ce sont les 25-44 ans qui connaissent la plus forte progression dans leurs comportements responsables depuis 2010, apprend-on dans l’édition 2015 du Baromètre de la consommation responsable au Québec, sondage mené entre le 10 et le 22 septembre dernier auprès de 1 006 répondants.

Les Québécois sont aussi séduits par l’économie du partage ou collaborative. Pas moins de 44,9 % des répondants ont utilisé les plateformes web telles que Kiiji ou LesPac pour acheter, vendre ou donner des objets usagés, et un Québécois sur cinq (19,3 %) a utilisé des plateformes Web entre particuliers afin d’offrir des services à d’autres particuliers comme le logement, le covoiturage, le cojardinage ou le financement participatif.

Au cours des 12 derniers mois, 9,4 % des Québécois déclarent avoir utilisé les services d’Airbnb au moins une fois. Aussi, 2,6 % des répondants ont utilisé les services d’Uber au moins une fois au cours des 12 derniers mois et 1,4 % au moins une fois par semaine.

Plus des deux tiers (64 %) des répondants sont d’avis que le service Airbnb n’est pas illégal. Ils sont 55,2 % à déclarer la même chose à propos d’Uber.

Un peu plus de 15 % des utilisateurs d’Uber croient que le gouvernement du Québec devrait encadrer ce service avec de nouvelles lois. Les adeptes d’Airbnb ne sont que 7,9 % à souhaiter une intervention du Législateur.

Voiture individuelle et immobilier

De plus en plus de Québécois qui possèdent une voiture songent à se procurer un véhicule hybride ou électrique. En septembre dernier, lorsque le sondage pour l’Observatoire a été mené, 1,7 % des répondants possédaient une voiture hybride et 1,4 % une voiture électrique, mais 37 % disaient considérer le choix d’une voiture hybride et 27,1 % une électrique.

La Toyota Prius (hybride) et la Tesla Model S (électrique) sont les modèles les plus souvent mentionnés.

De la même manière, 36,2 % songent à s’installer dans un logement ou une maison écoresponsable. En septembre dernier, ils n’étaient que 5,4 % à vivre dans une telle résidence.

Au cours de la dernière année, 56,1 % des Québécois ont déclaré avoir cuisiné davantage à la maison, 40,4 % disent recycler plus qu’autrefois des objets pour leur donner une seconde vie et 34,7 % s’adonnent plus fréquemment à la rénovation. Ce « fait maison » est d’abord motivé par la nécessité de faire des économies (à plus de 81 %) et par un souci environnemental (à 77,5 %).

Les produits les plus populaires

Au sommet du top 20 des produits responsables les plus achetés figurent les sacs d’épicerie réutilisables, les fruits et légumes cultivés localement (en ordre : fraises, tomates, pommes, laitues), le pain fabriqué localement, la viande et la volaille élevée localement, les ampoules fluocompactes, les appareils certifiés Energy Star ainsi que plusieurs papiers fabriqués à partir de fibres recyclées (papier hygiénique, essuie-tout, mouchoir, etc).

Les comportements responsables les plus courants en 2015 sont le recyclage du carton, du papier, du plastique et du verre, suivis de la consommation locale (achat d’aliments cultivés localement, de produits fabriqués localement ou auprès de commerçants locaux), la « déconsommation » (renoncer à des produits superflus, diminuer sa consommation, etc.) ainsi que l’achat privilégié de produits plus durables, recyclables, réutilisables, etc.

Depuis 2011, Cascades trône toujours au palmarès de l’entreprise et de la marque perçue comme étant la plus responsable par les Québécois.

L’Indice de consommation responsable mesuré par le Baromètre est passé de 62,4 en 2011 à 65,9 cette année.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.