/news/politics

Le rapport dévoilé demain à 11h

Agence QMI

Le rapport de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (CEIC) sera déposé mardi à 11h.

La présidente de la commission, France Charbonneau, a convié les médias afin d’assister à une allocution qui marquera la fin des travaux.

La commission d’enquête avait pris son envol le 22 mai 2012, date à laquelle ont débuté les audiences publiques.

Plus de 1400 personnes ont été rencontrées par la commission et de nombreux messages et documents ont été reçus du public et de divers organismes. La commission a aussi donné lieu des audiences sur 261 jours durant lesquelles des témoins clés ont permis de mettre à nu l’étendue de la corruption dans l’octroi des contrats publics.

Parmi les figures marquantes ayant comparu, il y a l’ancien entrepreneur Tony Accurso, venu s’exprimer sur son bateau, le «Touch» sur lequel ont séjourné plusieurs personnalités publiques.

Ken Pereira, ancien responsable du local 1981 regroupant les mécaniciens industriels de la FTQ-Construction, a révélé des stratagèmes et remis de nombreux enregistrements.

Bernard «Rambo» Gauthier, représentant syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord, a aussi apporté un témoignage coloré et dépeint la réalité sur les chantiers.

L’ancien président de la FTQ, Michel Arsenault, a aussi été cuisiné, tout comme l’ancienne ministre libérale Nathalie Normandeau et l’ancien maire de Montréal Gérald Tremblay, pour ne nommer que ceux-là.

Le financement des partis politiques par des entreprises de la construction ou des firmes d’ingénieur, les cadeaux parfois généreux remis à des personnes d’influence, les voyages de luxe et les liasses de billets échangés ont fait partie des images fortes de la commission Charbonneau.

Dans la même catégorie