/regional/estduquebec/basstlaurent

Les policiers restent-ils marqués par les événements tragiques?

TVA Nouvelles

Si les victimes et témoins d'événements tragiques comme les attentats de Paris sont marqués à jamais, qu'en est-il des policiers appelés à intervenir lors de pareils drames?    

Le nombre de congés de maladie pour des problèmes psychologiques a bondi de 21% au cours des quatre dernières années, uniquement à la Sûreté du Québec.

Une professeure de l'Université du Québec à Rimouski va s'intéresser au phénomène, dans le cadre d'une étude sur la santé psychologique des policiers. 

Au cours des prochains mois, près de 5 000 policiers de toutes les régions de la province seront donc invités à répondre à des questionnaires sur leur réalité psychologique au travail.  


 

 

-Avec la collaboration de Gilles Turmel