/news/politics

Lino Zambito satisfait du rapport

TVA Nouvelles

L’ex-entrepreneur Lino Zambito, dont le témoignage a servi de base aux travaux de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (CEIC), se dit satisfait des conclusions de l’enquête annoncées cet avant-midi par sa présidente France Charbonneau.

«Je pense que mon témoignage a été corroboré pas au complet, mais en bonne partie», a déclaré en entrevue à TVA Nouvelles M. Zambito.

Lors de son allocution, France Charbonneau a d’ailleurs pris le temps de souligner l’important apport de l’ex-entrepreneur et de l’ingénieur Michel Lalonde de par leur témoignage.

«[Ils] ont tracé la voie aux nombreux autres témoins qui les ont suivis. L’apport de tous ces témoins a été exceptionnel et inestimable. Il leur a fallu, ainsi qu’à leur famille beaucoup de courage et de détermination pour révéler publiquement, devant caméras, les actes de corruption et de collusion dont ils ont été ou les artisans ou témoins directs», a lancé la présidente de la Commission.

Recommandations

Quant aux recommandations faites par la CEIC, Lino Zambito est du même avis que France Charbonneau qui a déclaré cet avant-midi que le travail pour éliminer la corruption et la collusion ne serait jamais véritablement terminé.

«De dire qu’on va l’enrayer complètement, je pense que c’est se conter des peurs. Il faut mettre en place les mécanismes gouvernementaux, que ce soit des lois, l’UPAC, des organismes... Pour limiter, on peut faire un bon bout de chemin, mais si on a comme objectif de tout enrayer, je pense qu’on ne réussira pas», conclut l’ex-entrepreneur.

Dans la même catégorie