/news/world

L'instigateur présumé prévoyait se faire exploser

Agence France-Presse

L'organisateur présumé des attentats du 13 novembre à Paris, Abdelhamid Abaaoud, avait prévu de mener une action kamikaze avec un complice la semaine suivante dans le quartier d'affaires de La Défense, qui jouxte la capitale française, selon la justice française.

Le jihadiste belgo-marocain âgé de 28 ans, tué la semaine dernière par les forces de l'ordre, prévoyait de se faire exploser le 18 ou le 19 novembre, a annoncé mardi le procureur de Paris François Molins, ce qui laisse entendre qu'un nouveau carnage a sans doute été évité de justesse.

Abdelhamid Abaaoud a été tué le matin du 18 novembre dans l'assaut de la police française contre un appartement de Saint-Denis, au nord de Paris, dans lequel il était retranché.

Sa cousine, Hasna Aitboulahcen, et un autre homme présent sur place, qui n'a pas encore été identifié, ont également été tués dans l'opération, l'un d'entre eux dans l'explosion d'un gilet d'explosifs.

Les attentats du 13 novembre, les pires jamais perpétrés en France, ont fait 130 morts et 350 blessés à Paris, dans la salle de concerts du Bataclan et à des terrasses de cafés et restaurants, et à Saint-Denis, aux abords du Stade de France.

Selon le procureur de Paris, les enquêteurs ont établi qu'Abaaoud était «revenu sur les scènes de crime après les attentats.

Dans la même catégorie