/regional/quebec/quebec

Trois chauffeurs d'Uber pris à partie ce week-end

TVA Nouvelles

 La tension monte dans le monde des taxis à Québec.

Trois chauffeurs d'Uber affirment avoir été pris à partie par d'autres chauffeurs de taxi en fin de semaine.

 

Un a été bousculé, l'autre a reçu des oeufs sur son véhicule, et le troisième se serait fait briser son véhicule. La police enquête sur ce dernier cas, pour méfait et dommages à un véhicule.

 

Des incidents qui surviennent au moment où une page Facebook été créée, dans laquelle on identifie, avec photos, les chauffeurs d'Uber, le véhicule qu'ils conduisent, la plaque d'immatriculation et leurs noms.

 

L'industrie du taxi a Québec se défend d'être derrière cette page, et se dissocie des propos véhiculés, et avait même demandé il y a plusieurs semaines que cette page soit fermée.

 

Les trois chauffeurs d'Uber sont inquiets et souhaitent que ça cesse.

 

Mercredi, il y aura une grande manifestation nationale devant le parlement, pour dénoncer le transport illégal. L'enjeu est crucial pour les chauffeurs de taxi qui disent perdre beaucoup d'argent à cause de ce nouveau service Uber.

Dans la même catégorie