/news/law

Isabelle Gaston soulagée du verdict

Agence QMI et TVA Nouvelles

Émue, sous le choc, Isabelle Gaston s'est dite soulagée de la condamnation pour double meurtre au deuxième degré de son ex-conjoint Guy Turcotte.

«Je suis soulagée, je ne sais pas si j’aurais pu continuer s’il n’y avait pas eu ce verdict», a déclaré la mère des victimes Anne-Sophie et Olivier, peu après le verdict condamnant le meurtrier Guy Turcotte pour avoir tué ses enfants.

«Quand tu es une mère ou un père, il faut aller au-delà de soi et se battre pour ses enfants», a-t-elle déclaré, peu après le verdict.

Isabelle Gaston a dû revivre le traumatisme de la mort de ses enfants de 3 et 5 ans, a-t-elle dit. Pour elle, c’était des montagnes russes. Elle ne pensait même pas être capable de témoigner à nouveau au deuxième procès de son ex-mari, qui vient d’être déclaré coupable de meurtres non prémédités.

«Je peux me reposer et arrêter de me battre, a-t-elle ajouté. Ces derniers temps n’ont pas été faciles.» Mais toutes les sentences du monde ne ramèneront pas ses enfants à la vie.

«Demain, je me réveillerai sans eux», a-t-elle déploré.

Malgré tout, le verdict rendu par le jury composé de sept hommes et quatre femmes lui a mis un petit baume sur le cœur.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Victoire pour le Québec

Mme Gaston a confié ne pas avoir assisté aux audiences de ce deuxième procès pour ne pas être source de distraction.

«Ce n’était pas Guy Turcotte contre Isabelle Gaston, a-t-elle déclaré. Deux enfants ont perdu la vie, il fallait laisser place au processus.»

D’ailleurs, d’autres personnes doivent faire face à des situations semblables, a-t-elle ajouté.

«Ce n’est pas juste ma bataille, c’est celle de tous, a déclaré Mme Gaston. Ma situation n’est pas différente de beaucoup de Québécois. Il faut respecter la vie.»

Mme Gaston a également appelé à une meilleure supervision du Collège des médecins, sur le travail des experts pour «conserver la confiance du public».

«La psychiatrie, ce n’est pas si ésotérique que ça», a-t-elle ajouté.

Incorrect or missing Brightcove Settings

La Couronne satisfaite

Les procureurs à la Couronne, Mes René Verret et Maria Albanese, se sont dits satisfaits du verdict.

«Merci aux jurés pour le travail important qu’ils ont effectué», a déclaré Me Verret, qui n’a jamais perdu un procès pour meurtre en presque 30 ans de carrière.

Il a d’ailleurs tenu à remercier les enquêteurs au dossier, tous les témoins de la poursuite, et en particulier les experts France Proulx, Pierre Bleau et Martin Laliberté.

Il n’a pas oublié Mme Gaston qui est passée à travers l’épreuve d’un second procès.

«Nous espérons de tout cœur que ces verdicts leur apporteront (à Mme Gaston et ses proches) de la sérénité », a dit Me Verret.

Mes Pierre et Guy Poupart de la défense, ainsi que les parents de Guy Turcotte, n’ont fait aucune déclaration.