/news/politics

Le commissaire Renaud Lachance se dit «victime de sa rigueur»

TVA Nouvelles

Dans une lettre rendue publique lundi soir, le commissaire Renaud Lachance a voulu répondre à certaines critiques et s'est dit «victime de sa rigueur» et niant avoir subi des pressions pour protéger les libéraux dans le rapport de la commission Charbonneau.

«Aujourd’hui, certains m’accusent d’être à la solde du gouvernement dirigé par le même parti que celui en place pendant toutes les années où j’étais vérificateur général. Quelle hérésie!»

Selon lui, son désaccord sur certaines conclusions du rapport a créé beaucoup de controverse et a généré de nombreuses critiques, certaines plus agressives même que celles envers «des témoins qui étaient venus avouer à la Commission avoir participé à la collusion, avoir corrompu ou être corrompus».

Dès la publication du rapport Charbonneau, Lachance s'était dit en désaccord avec certaines conclusions. Selon lui, la commission n'a pas été en mesure de prouver un lien entre «le versement d’une contribution politique au niveau provincial et l’octroi d’un contrat public».

Dans sa lettre, il explique notamment qu'en raison de «la rigueur inhérente à ma profession, il me fallait exprimer mon désaccord quant à l’affirmation sur l’existence d’un lien indirect entre l’octroi d’un contrat public et une contribution politique.»

Le commissaire est également revenu sur certains commentaires écrits dans une version préliminaire du rapport.

«Je reconnais leur ton franc et direct dont je n’avais pas l’exclusivité à la Commission. Tous mes commentaires ont toujours fait l’objet d’explications et de discussion», écrit-il ajoutant notamment que ceux-ci faisaient partie d'un processus habituel.

Lachance conclut sa lettre en espérant que sa lettre sonnera la fin «qu'une chasse aux sorcières dont jesemble être la principale cible».

Quand TVA Nouvelles est allée à sa rencontre lundi soir, M. Lachance a simplement dit qu'il ne ferait pas de commentaire.

Lisez l'intégralité de la lettre.

Dans la même catégorie