/news/homepage

45 000 $ pour le suivi sur les berges

Améli Pineda | Agence QMI

FD-DÉVERSEMENT MONTRÉAL

ÉLIZABETH LAPLANTE/AGENCE QMI

La location «d’urgence» de deux embarcations pour suivre et nettoyer les berges lors du déversement des eaux usées dans le Saint-Laurent en novembre a coûté près de 45 000 $ à la Ville de Montréal.

Montréal a eu recours au service d’Urgence Marine inc. du 10 au 15 novembre, pour une somme de 44 801 $, qui comprend la location de deux embarcations, l’installation de deux estacades et l’utilisation d’un camion pompe.

«Sans les travaux d’Urgence Marine, il y aurait eu accumulation de résidus sanitaires et autres sur les berges, ce qui aurait causé des odeurs et entraîné des plaintes de citoyens», peut-on lire dans un document de la Ville, qui justifie cette dépense.

Rappelons qu’en novembre, la nouvelle ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, avait exigé que la Ville de Montréal effectue une surveillance accrue du panache déversé.

Cette somme vient s’ajouter aux 270 000 $ dépensés par la Ville pour la sensibilisation aux citoyens lors du déversement.

Dans la même catégorie