/news/society

L’animatrice Ève-Marie Lortie nommée à la tête d’un comité

Agence QMI

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

La ministre de la Justice et ministre responsable de la Condition féminine, Stéphanie Vallée, a annoncé lundi la nomination de l’animatrice Ève-Marie Lortie à titre de coprésidente du comité de la Charte pour une image corporelle saine et diversifiée (CHIC).

Mme Lortie prendra la relève de la journaliste et animatrice Marie-Claude Savard. Elle travaillera auprès de Howard Steiger, psychiatre et directeur du continuum des troubles de l'alimentation de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, qui copréside la CHIC depuis ses débuts.

Le comité de la CHIC a été créé en 2010. Sa mission consiste à «promouvoir une image corporelle saine et diversifiée» et à «favoriser l'engagement du milieu de la mode, de la publicité, des médias, de la vidéo, de la musique, de la santé, de l'éducation et du gouvernement». Il encourage également «la mobilisation de la société autour d'une image corporelle saine et diversifiée et des problèmes reliés à la préoccupation excessive à l'égard du poids».

«Le dynamisme contagieux de Mme Lortie, son implication pour la promotion d'une image corporelle saine et diversifiée, sa crédibilité et le respect que le public lui voue en font une personne toute désignée pour mener à bien les travaux du comité de travail de la CHIC», a souligné la ministre Vallée.

Pour Ève-Marie Lortie, qui est mère d’une adolescente, cette nomination est un moyen d’aider les jeunes filles à éviter «les pièges de l’image» qui se dressent devant elles.

«L'industrie de l'image a un rayonnement puissant. Les idéaux de beauté véhiculés peuvent nuire à l'estime personnelle, particulièrement chez les jeunes filles et les femmes», a mentionné celle qui anime l’émission «Salut, Bonjour, Week-end!» sur les ondes du réseau TVA.