/news/politics

L’oncle d’Alan Kurdi et sa famille sont arrivés au pays

Moments chargés d’émotion lundi à l’aéroport de Vancouver lorsque des proches d’Alan Kurdi, ce petit Syrien de trois ans trouvé mort sur une plage de la Turquie en septembre, sont arrivés au Canada dans l’espoir d’une vie meilleure.

Mohammed Kurdi, l’oncle du petit garçon décédé, sa femme et leurs cinq enfants sont débarqués à Vancouver sur l’heure du midi, heure locale. Ils sont parrainés par Tima Kurdi, sœur de Mohammed et tante d’Alan, qui vit en banlieue de Vancouver et qui les a accueillis à l’aéroport.

«Merci aux Canadiens et merci à notre premier ministre Justin Trudeau pour avoir ouvert les portes et montré au monde comment tous devraient accueillir (les réfugiés) et sauver des vies», a souligné Tima Kurdi lors d’un point de presse à l’aéroport.

La famille de Mohammed Kurdi a vécu en Turquie au cours des dernières années. M. Kurdi était toutefois en Allemagne depuis plusieurs mois.

En entrevue à la CBC, Tima Kurdi a expliqué que les enfants iront à l’école et recommenceront leurs vies au Canada. Mohammed travaillera au salon de coiffure de Tima, en banlieue de Vancouver.

L’image troublante du corps du petit Alan Kurdi gisant face contre terre sur une plage turque avait provoqué une mobilisation quasi immédiate dans le monde pour aider les Syriens qui fuient par milliers leur pays en raison de la guerre civile qui perdure.

Le père d'Alan, Abdullah, a survécu au naufrage de l'embarcation dans laquelle se trouvaient des réfugiés syriens devant se rendre en Grèce. Sa femme, Alan et son autre garçon de 5 ans ont péri. Abdullah Kurdi vit maintenant en Irak.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.