/news/world

«Plus de 100 000 policiers et gendarmes» mobilisés en France

«Plus de 100 000 policiers et gendarmes» sont mobilisés pour assurer la sécurité en France le soir du Nouvel An, six semaines après les attaques jihadistes de Paris, a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

«Il n'y a pas de menace précise» d'attentat, a-t-il dit, mais «une menace générale sur l'ensemble des capitales européennes avec des messages de Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) qui sont envoyés».

Près de 40 000 pompiers seront également de permanence pour la nuit de la Saint-Sylvestre, a précisé le ministre en déplacement à Domont, en banlieue parisienne.

Sur les 100 000 membres des forces de l'ordre, 11 000 seront affectés sur Paris et la région parisienne (contre 9000 l'an dernier), a-t-il redit.

Environ 1700 seront déployés sur l'axe des Champs-Elysées et du Champ de Mars, point de convergence traditionnel les soirs des 31 décembre. L'an dernier, 600 000 personnes s'y étaient rendues.

Même si l'affluence risque d'être moindre cette année, faute notamment de feu d'artifice, il devrait s'agir du plus grand rassemblement autorisé en France depuis l'instauration de l'état d'urgence, au soir des attaques jihadistes du 13 novembre. Ces attentats ont fait 130 morts et des centaines de blessés dans des bars, restaurants et une salle de concert.

Les policiers et les gendarmes seront chargés d'assurer «la sécurité des Français au regard du risque terroriste bien entendu, mais aussi pour assurer la sécurité des Français au quotidien», a souligné Bernard Cazeneuve, citant «les actes d'incivilité» typiques de la Saint-Sylvestre, comme «les voitures brûlées», ou encore les risques d'accident de circulation.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.