/regional/quebec/quebec

Québec : hommage senti et émouvant pour l’ancien maire L’Allier

Stéphanie Martin

 - Agence QMI

Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées vendredi pour rendre hommage à Jean-Paul L’Allier, dont les cendres étaient exposées en chapelle ardente à l’hôtel de ville de Québec.

Dans une atmosphère digne et recueillie, la famille de l’ancien maire de Québec s’est réunie dans la salle du conseil où M. L’Allier a passé 16 années.

Cinq membres de l’unité d’apparat du Service de police de la Ville de Québec ont défilé devant l’urne contenant les cendres du défunt et ont monté la garde comme le prévoit le protocole pour la cérémonie officielle.

Dans l’enceinte de la salle du conseil, les drapeaux avaient été enrubannés de noir. Sur un coussin de velours bleu royal, on avait posé les quatre médailles marquant les distinctions que l’homme politique a reçues pendant sa longue carrière. Celles de commandeur de l’Ordre de la Pléiade, d’officier de l’Ordre national du Québec, de commandeur de l’Ordre de Léopold et de commandeur de la Légion d’honneur.

C’est le maire de Québec, Régis Labeaume, avec sa femme, Louise Vien, qui a le premier offert ses condoléances à la veuve, Johanne Mongeau, ainsi qu’aux quatre fils de M. L’Allier, Simon, Benoît, Marc-Antoine et Jean-Christophe. Ceux-ci étaient accompagnés de leurs conjointes, de leurs enfants et des autres membres de la famille.

Vives émotions

Les conseillers de la Ville ont suivi. L’ancien collègue de Jean-Paul L’Allier, Yvon Bussières, a longuement étreint Mme Mongeau, submergé par l’émotion. «Je lui ai dit: “Il nous a aimés et nous l’avons aimé”», a-t-il confié plus tard, encore secoué par le chagrin.

De nombreux citoyens, notables, politiciens et amis de l’ancien maire se sont présentés à l’hôtel de ville pour lui rendre hommage, pour saluer sa contribution à Québec.

Ross Gaudreault, ancien pdg du Port de Québec, était parmi les premiers arrivés. «Je perds un grand ami. Il était trop jeune pour partir. Il avait le temps de commencer à faire de belles choses avec son épouse, ses enfants. Il commençait à voyager.»

« Moment très respectueux »

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, qui présidera les funérailles samedi, a marqué son désir de soutenir la famille dans ces moments difficiles. «On va travailler fort pour faire de cette célébration un moment très respectueux, brillant et qui célèbre la vie.»

Dans la même catégorie