/news/world

Washington crée une cellule pour lutter contre la radicalisation

Agence France-Presse

La Maison-Blanche a annoncé vendredi la mise en place d'une cellule, réunissant plusieurs agences fédérales, destinée à lutter contre l'extrémisme violent et la radicalisation d'individus sur le sol américain.

«Les terribles attentats de Paris et San Bernardino cet hiver ont mis en lumière la nécessité pour les Etats-Unis (...) de priver les extrémistes violents tels que ceux de l'organisation État islamique d'un terreau fertile de recrutement», a indiqué Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC).

Cette nouvelle cellule aura pour objectif d'«intégrer et harmoniser» les efforts menés sur le territoire américain par le ministère de la Sécurité intérieure et celui de la Justice.

Cette annonce intervient alors que plusieurs hauts responsables de la Maison-Blanche rencontrent dans la Silicon Valley les géants de l'internet (Facebook, Google, Twitter, YouTube...) pour étudier avec eux comment riposter à l'utilisation par l'EI des réseaux sociaux.

Ces différentes initiatives reflètent «l'engagement du président Obama à prendre toutes les mesures possibles pour faire face aux activités terroristes et les interdire où qu'elles soient, y compris en ligne», a ajouté le porte-parole du NSC dans un communiqué.

Dans la même catégorie