/news/politics

Le ministre de la Sécurité publique va faire enquête en Europe

Agence QMI

Le ministre de la Sécurité publique du Canada, Ralph Goodale, s’est rendu au Royaume-Uni, samedi, pour récolter de l’information sur la surveillance antiterroriste afin d’améliorer la loi antiterroriste C-51.

M. Goodale se rendra aussi en France et participera à des rencontres avec les autorités de ces deux pays sur le contre-terrorisme, la radicalisation et la cybersécurité, a rapporté le «Toronto Sun», samedi.

Cette mission fait écho à la promesse électorale des libéraux de «créer un comité multipartite qui surveillera les opérations de tous les ministères et organismes fédéraux chargés de la sécurité nationale».

Le fédéral souhaite que le Parlement soit directement impliqué dans la surveillance antiterroriste, comme en Grande-Bretagne, où ce sont les parlementaires qui supervisent diverses agences de surveillance, a rapporté le «Toronto Sun».

Au Canada, le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS), un organisme indépendant, surveille de l’extérieur les opérations du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et en rend compte au Parlement. Le fédéral envisage possiblement de transférer le rôle du CSARS à des parlementaires de tous les partis.

Dans la même catégorie