/regional/montreal/montreal

Des wagons protégés contre les graffitis

Marie Christine Trottier

 - Agence QMI

SIMON DESSUREAULT/24H/AGENCE QMI

Les nouvelles voitures de métro Azur seront protégées contre les graffitis puisque la STM est actuellement en appel d'offre pour obtenir 750 pellicules antigraffitis.

L'an dernier, un contrat de 591 546,37$ a été conclu entre la STM et le seul soumissionnaire, Plas-Tech Inc., pour fournir des pellicules multicouches antigraffitis protégeant les voitures de métro actuelles. Ces pellicules recouvrent actuellement toutes les vitres des voitures de métro. Très résistantes, elles facilitent le nettoyage des graffitis réguliers à l’aide de produits acides et de jets d’eau à pression. Elles sont toutefois un peu moins efficaces contre les «scrachittis».

Ces graffitis sont gravés avec une lame et ils ne peuvent être enlevés à moins de retirer la pellicule de protection. On retrouve des pellicules antigraffitis multicouches sur les vitres des voitures de métro et des pellicules à une couche sur les vitres des stations de métro. Certaines surfaces métalliques sont également dotées de vernis antigraffitis.

Moins d’un jour

La STM se donne l’objectif de retirer les graffitis des stations de métro en moins d’un jour. Lorsque des graffitis haineux sont rapportés au SPVM et au centre de contrôle du métro, ils sont traités en priorité par l’équipe d’entretien. Chaque année, 20 millions $ sont nécessaires pour entretenir les stations de métro. En 2014, il y a eu 1297 signalements de graffitis dans les 68 stations de métro.