/news/politics

Ouagadougou: Ottawa recommande la prudence aux Canadiens

Agence QMI

Le gouvernement canadien demande aux ressortissants canadiens au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest, de faire preuve d’une grande prudence dans la foulée d’un événement terroriste qui a débuté en soirée vendredi et qui était toujours en cours dans la nuit de samedi.

Selon des témoignages rapportés par l’AFP, au moins une vingtaine de personnes auraient été tuées par balle et une quinzaine auraient été blessées durant l’attentat du café-restaurant Cappuccino et de l’hôtel Splendid situé à proximité. D’autres auraient été prises en otage.

«Le 15 janvier 2016, de coups de feu ont eu lieu entre le café Cappuccino et l’hôtel Splendid, au centre de Ouagadougou, peut-on lire sur le site du gouvernement du Canada . Un couvre-feu de 23:00 à 6:00 a été décrété. Demeurez à l’intérieur, limitez vos déplacements et évitez ce secteur. Soyez vigilant, surveillez les médias locaux et suivez les conseils des autorités locales.»

Ces deux établissements sont généralement fréquentés par des Occidentaux.

Dans un courriel transmis à l’Agence QMI, Affaires mondiales Canada a indiqué qu’il «surveille de près les rapports d’une attaque et d’une prise d’otages à Ouagadougou» et que «le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’Ottawa et les agents consulaires à Ouagadougou font tout leur possible pour déterminer si des citoyens canadiens sont touchés». «Nous n’avons pas d’indication pour l’instant que des citoyens canadiens soient impliqués», a ajouté le ministère.

Le Burkina Faso fait par ailleurs l’objet d’un avertissement régional de la part du Canada pour la portion nord du pays et la frontière avec le Mali «en raison des risques de banditisme et d’enlèvement».

Vendredi, quelques heures avant l’attentat du Splendid, une première attaque d'un groupe armé avait fait deux morts dans l'après-midi dans le nord du pays près de la frontière avec le Mali, a rapporté l’AFP.

Consignes

Voici des consignes émises par le gouvernement canadien relativement aux récents événements survenus dans le centre de Ouagadougou:

· Les citoyens canadiens au Burkina Faso qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence devraient communiquer avec l’ambassade du Canada à Ouagadougou au +226 25 49 08 00 ou +226 25 31 18 94 ou appeler en tout temps et à frais virés le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’AMC au +1 613 996 8885. Ils peuvent aussi envoyer un courriel à sos@international.gc.ca.

· Les amis et les proches de citoyens canadiens se trouvant dans la région touchée devraient communiquer avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’AMC au +1 613 996 8885 ou au +1 800 387 3124, ou par courriel à l’adresse : sos@international.gc.ca.

· Nous invitons les citoyens canadiens qui se trouvent dans la région concernée à communiquer avec leurs proches pour les rassurer, même s’ils n’ont pas été touchés par cet incident.

Dans la même catégorie