/finance/homepage

Premier week-end achalandé au Salon de l'auto de Montréal

TVA Nouvelles

La 48e édition du Salon de l’auto de Montréal bat son plein au palais des Congrès et plusieurs des 200 000 visiteurs s’y rendent pour magasiner leur prochain véhicule.

«35% des gens viennent ici pour magasiner et 35 % disent qu’ils comptent acheter un nouveau véhicule dans les 12 prochains mois», indique le vice-président du Salon de l’auto 2016, Denis Dessureault.

Avec plus de 500 véhicules sur le plancher, Bertrand Godin, porte-parole de l’événement, suggère d’arriver bien préparé.

«Il faut se faire une liste. Il faut fixer nos besoins et des priorités parmi ces besoins. De cette façon, on sait on peu plus où s’en aller. Sinon, on peut se rajouter beaucoup de caprices.»

Même si le gouvernement donne des incitatifs pour pousser les consommateurs à acheter des voitures hybrides ou électriques, l'intérêt pour les autres voitures demeure en raison de leurs prix plus abordables.

«Des fois, c'est vrai que les gens ont la mémoire courte. On a l'impression qu'ils ont oublié que l'essence était à 1,50$ il y a quelques années, là», fait savoir M. Dessureault.

Selon les données recueillies par le Salon de l’auto, 80% des visiteurs sont des hommes.

Dans la même catégorie