/news/politics

Les partis politiques offrent leurs condoléances aux familles des victimes

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Québec solidaire et le Bloc québécois ont offert leurs condoléances aux familles des victimes, à la suite de l’attentat qui a fait 29 morts, dont six Québécois, vendredi soir, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Françoise David, porte-parole de Québec solidaire et députée de Gouin, s’est dite profondément choquée par cet attentat revendiqué par Al-Qaida.

«Cet acte meurtrier injustifiable a aussi enlevé la vie à six des nôtres, plongeant le Québec dans le deuil, a-t-elle indiqué par voie de communiqué, dimanche. Nous sommes profondément attristés pour les familles des victimes et leur offrons nos plus sincères condoléances. Nous voulons aussi exprimer notre solidarité avec le peuple burkinabé, aujourd'hui si tragiquement endeuillé.»

Le chef intérimaire du Bloc québécois, Rhéal Fortin, a dit compatir avec les proches et amis des six travailleuses et travailleurs humanitaires originaires de la région de Québec qui ont perdu la vie dans cet attentat.

«Ces actes de violence gratuite perpétrés contre des innocents sont d’une barbarie sans nom», a-t-il fait savoir dans un communiqué diffusé dimanche.

«Cette attaque injustifiable nous touche particulièrement en visant des personnes de grand cœur qui étaient de passage au Burkina Faso pour donner de leur temps à des communautés dans le besoin, a dit M. Fortin. Nous saluons leur générosité aussi vigoureusement que nous dénonçons la lâcheté des gestes odieux dont ils ont été victimes.»

Samedi, les chefs de la CAQ, du Parti québécois, du Parti libéral, du NPD avaient condamné cet attentat et offert leurs sympathies aux familles des victimes, tout comme le premier ministre canadien Justin Trudeau.

Dans la même catégorie