/news/society

Loto-Québec: Paririez-vous sur Donald Trump?

TVA Nouvelles

Après les résultats sportifs et le cinéma, Loto-Québec se lance dans les paris sur la course à la Maison-Blanche.

Vous avez votre petite idée sur qui remportera l’élection présidentielle du 8 novembre prochain aux États-Unis? Le nouveau produit de la société d’État risque de vous plaire.

«C'est pour diversifier notre offre. On l'a fait avec les Oscars déjà il y a quelques années. On l'a fait également avec les Golden Globes, on l'a fait également avec 'La Voix' à TVA», affirme Patrice Lavoie, directeur des communications chez Loto-Québec.

Même s'ils comptent pour moins de 5% des revenus de loterie, ces nouveaux types de paris sont en croissance. Cela se fait déjà dans les provinces de l’Atlantique et en Colombie-Britannique.

Les joueurs peuvent faire leurs prédictions en ligne ou chez un détaillant.

«À ce stade-ci, ici et maintenant, le Parti démocrate aurait plus de chances de l'emporter que le Parti républicain. Donc, la cote est un peu plus faible», explique M. Lavoie.

«Drôle d'idée»

TVA Nouvelles a abordé quelques Montréalais lundi en mi-journée au centre-ville pour leur demander ce qu'ils pensaient de cette initiative.

«C'est une drôle d'idée, mais on vit dans un monde ou toutes sortes de folies sortent à gauche et à droite. Donc, ça ne me surprend pas du tout», pense un jeune homme interrogé par notre journaliste.

«J'aimerais que ce soit Hillary. Je trouve qu'il est temps, estime une jeune femme. On a eu un président noir. Et maintenant, je pense qu'il est temps pour les femmes d'avoir un peu de place.»

«Quand on parle de politique américaine, ça ne nous concerne pas directement. Par contre, si on avait à se lancer en politique canadienne et québécoise, c'est un peu plus délicat, évidemment. Donc, c'est aucunement dans les cartons de Loto-Québec», souligne M. Lavoie.

Cette année, la politique américaine est pleine d'imprévus et de rebondissements, avec en tête Donald Trump et Bernie Sanders. Voilà que l'ancien maire de New York Michael Bloomberg annonce qu'il pourrait lui aussi briguer la présidence. Autant d’éléments qui pourraient susciter l’intérêt des Québécois pour une loterie tournée vers l’identité du prochain président américain.

-D’après un reportage d’Andrée Ducharme

Dans la même catégorie