/news/world

Porto Rico enregistre 19 cas du virus zika

Agence France-Presse

Porto Rico a enregistré 19 cas du virus zika, mais aucun ne touchant des femmes enceintes, a annoncé mardi la secrétaire à la Santé de l'île des Caraïbes, Ana Rius.

Mme Rius a annoncé que 18 nouveaux cas avaient été diagnostiqués, qui s'ajoutent à un premier cas détecté en décembre.

Le virus zika se transmet par une piqûre du moustique tigre. Il n'existe pas de traitement curatif ni de vaccin contre cette maladie, seulement des traitements des symptômes.

Ces manifestations sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées et se déclarent dans les trois à douze jours qui suivent la piqûre par le moustique.

Chez les femmes enceintes, le virus peut être transmis au foetus et entraîner des malformations congénitales ou la mort.

En l'occurrence tous les cas ont été diagnostiqués au sud-est de l'île.

«Il s'agit d'une zone qui attire de nombreux touristes», a noté Ana Rius. «Une personne infectée a dû être piquée par un moustique qui a à son tour infecté d'autres personnes, ce qui a permis la propagation de la maladie».

Les autorités ont prévu des opérations de démoustication dans les zones touchées.

Le zika se propage actuellement très rapidement en Amérique du Sud, et notamment au Brésil. Il «va continuer à s'étendre» à tout le continent américain, à l'exception du Canada et du Chili, a prévenu lundi l'Organisation mondiale de la santé qui y voit un «sérieux sujet d'inquiétude».

Depuis 2015, 3893 cas de microcéphalie chez des nourrissons, une malformation de la tête qui altère le développement intellectuel, ont été recensés au Brésil, selon le ministère de la Santé. En 2014, 147 cas seulement avaient été dénombrés.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains ont déconseillé la semaine passée aux femmes enceintes de se rendre dans une vingtaine de pays d'Amérique du Sud et des Caraïbes, dont Porto Rico.

Dans la même catégorie