/news/society

Zika: «80% des gens ne s’en rendront pas compte»

TVA Nouvelles

Bien que les cas d’infection au virus Zika continuent de se multiplier en Amérique, le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, se fait rassurant. Selon lui, les chances sont minces que les moustiques responsables du virus s’établissent au Québec à moyen et même à long terme.

«Actuellement, les conditions climatiques qu’on a ne permettent pas l’implantation de ce moustique-là à long terme. S’il y avait des changements climatiques dans les prochaines décennies, ça serait autre chose, mais on n’est pas là», a déclaré Dr Arruda sur les ondes de LCN.

Le directeur national de la santé publique explique aussi que la plupart des gens qui seront infectés par le virus Zika ne le sauront probablement jamais.

«80% des gens qui vont se faire piquer n’auront aucun symptôme et ils ne s’en rendront même pas compte. Contrairement à d’autres maladies transmises par des moustiques, il y a moins de complications neurologiques ou autres comme le virus du Nil occidental.»

Toutefois, comme il existe un possible lien entre le virus et des cas de microcéphalie, Dr Arruda estime que les femmes enceintes doivent prendre au sérieux les recommandations et éviter les séjours dans les zones infectées.

«Comme il peut y avoir des conséquences pour le foetus, je pense que c’est plus prudent de ne pas y aller. Si les gens doivent absolument y aller, ils peuvent se protéger», conclut-il.

Dans la même catégorie