/finance/homepage

Vente de RONA: les fournisseurs québécois devront ramer fort

Pierre Couture | Le Journal de Québec

CHANTAL POIRIER/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

La vente de RONA et de Réno-Dépôt au géant américain Lowe’s ne se fera pas sans obstacles pour les fournisseurs québécois de la quincaillerie.

«Ça va bouger. Il y aura beaucoup d’action et les fournisseurs québécois devront pédaler», soutient le directeur général de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT), Richard Darveau.

Selon ce dernier, les fournisseurs québécois de RONA qui n’ont pas encore développé des alliances avec Lowe’s sont particulièrement à risque. «C’est le temps ou jamais. Sinon, ils sont en retard», a-t-il souligné.

Les fournisseurs québécois sont nombreux chez RONA : de Richelieu à Maybec, de Goodfellow à Sico.

Pour alimenter ses magasins en quelque 32 000 produits, RONA dit compter sur plus de 2 000 fournisseurs dans le monde, dont 1 500 sont du Canada, a précisé hier la porte-parole de RONA, Sue Cavallucci.

Par exemple, dans le secteur de la peinture, qui peut représenter parfois jusqu’à 25 % du chiffre d’affaires d’une quincaillerie, Lowe’s détient sa propre marque maison. RONA détient également sa propre marque. Qu’arrivera-t-il ?

«Pour certains fournisseurs, cette transaction pose évidemment des points d’interrogation. Mais comme je le dis : les problèmes sont de nouvelles opportunités», a fait valoir M. Darveau.

Pas d’hécatombe

L’AQMAT n’entrevoit toutefois pas d’hécatombe pour les fournisseurs québécois de RONA avec l’arrivée de Lowe’s dans le décor.

Son directeur général se montre rassuré par la présence à la tête de Lowe’s Canada du Québécois Sylvain Prud’homme et d’une équipe de gestionnaires canadiens qui ont appris des déboires du détaillant américain Target en sol canadien.

En novembre dernier, Lowe’s avait d’ailleurs tenu à Montréal des rencontres avec des fournisseurs québécois.

Lowe’s soutenait que le développement du marché canadien représentait d’«importantes occasions d’affaires».

 

Dans la même catégorie