/regional/sherbrooke/estrie

Lac-Mégantic: deux citoyens sur trois en stress post-traumatique

Éliane Thibault | Agence QMI

Deux ans et demi après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, deux résidents sur trois vivent toujours un stress post-traumatique modéré ou sévère.

Une enquête réalisée par la Direction de la Santé publique en Estrie, révèle des statistiques alarmantes sur la santé mentale des citoyens qui ont vécu la tragédie.

En plus des symptômes de stress post-traumatique, plus de la moitié de la population vit de l’anxiété, de la tristesse, des troubles de sommeil et des souvenirs récurrents de la tragédie.

Les citoyens de Lac-Mégantic ont également sept fois plus de chance de ne pas se sentir en sécurité dans leur quartier, que le reste des citoyens de l’Estrie.

Le 6 juillet 2013, un train de 72 wagons-citernes transportant du pétrole brut a explosé et détruit une bonne partie du centre-ville de Lac-Mégantic. Pas moins de 47 citoyens ont été tués.

Malgré la proportion de gens affectés par la tragédie, seulement 16 % de la population s'est tournée vers de l'aide psychologique.

Dans la même catégorie