/regional/quebec/quebec

Funérailles émotives pour Suzanne Bernier

Agence QMI

C’est en présence de nombreux dignitaires qu’ont eu lieu samedi matin, à Québec, les émouvantes funérailles de Suzanne Bernier, une des six victimes québécoises des attentats du Burkina Faso.

Environ 300 personnes s’étaient réunies à l’église Saint-Thomas-d’Aquin pour porter à son dernier repos Mme Bernier, qui a œuvré toute sa vie dans le monde de l’enseignement.

La cérémonie a d’ailleurs beaucoup porté sur cet aspect de la vie de la dame de 66 ans, son dévouement et son désir de redonner à ceux dans le besoin.

L’émotion était palpable dans l’église, mais surtout à la sortie du cortège, escorté par les proches de Suzanne Bernier.

Plusieurs représentants politiques

Le premier ministre Justin Trudeau était présent à la cérémonie et a rencontré les proches de la victime avant pour offrir ses condoléances au nom du gouvernement canadien.

M. Trudeau ne s’est toutefois pas adressé aux journalistes. Il assistera aussi aux funérailles conjointes des cinq autres victimes samedi après-midi.

Le gouvernement québécois était quant à lui représenté par la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, qui a insisté sur l’importance pour son gouvernement d’être présent. «C’était très important pour nous de supporter la famille aujourd’hui, a-t-elle dit. Il fallait aussi être ensemble. Ensemble pour prouver que nous ne baisserons jamais les bras devant le terrorisme.»

Le ministre fédéral de la famille Jean-Yves Duclos était aussi présent, tout comme le député conservateur Gérard Deltell et la députée péquiste Agnès Maltais.

L’ambassadeur du Burkina Faso au Canada, Amadou Adrien Koné, tenait aussi à être sur place pour remercier la famille de l’engagement de Suzanne Bernier pour son pays.

Tués en voyage humanitaire

Suzanne Bernier a perdu la vie, le 15 janvier dernier, lors de l’attentat terroriste qui a fait 30 morts à Ouagadougou.

Elle faisait partie d’un groupe parti en voyage humanitaire pour construire une école au Burkina Faso, accompagné de cinq autres québécois qui ont aussi perdu la vie dans l’attaque.

Les funérailles de Gladys Chamberland, Yves Carrier, Maude Carrier, Charles-Élie Carrier et Louis Chabot seront quant à elle célébrer à 14 h 30 samedi, à l’église Saint-Sacrement de Québec.

Dans la même catégorie