/finance/homepage

Les experts réclament un plan de développement de l'aéronautique

Denise Proulx | Argent

Le secteur de l’aéronautique se fragilise au Québec. L’élimination de 200 nouveaux emplois chez Bell Helicopter, ajoutés aux mises à pied survenues chez Bombardier et CAE, risque d’avoir un effet domino dans plusieurs secteurs de l’industrie, estiment des observateurs du milieu.

Tous réclament que les gouvernements fédéral et provincial présentent rapidement un plan national de développement de l’industrie aéronautique.

Montréal compte un travailleur sur 100 qui détient un emploi en aérospatiale. Outre les grandes entreprises Bombardier, Bell Helicopter, CAE et Pratt & Whitney, plus de 200 PME s’activent dans le domaine comme sous-traitants. Les déboires des maîtres d’œuvre risquent de les empêcher de poursuivre leur croissance.

«Le secteur compte plusieurs secteurs problématiques. On a des zones fragiles dans la formation de la main-d’œuvre et dans le développement de compétences spécialisées. En ce sens, les plus petits joueurs sont vulnérables, car souvent leurs seuls clients sont Bombardier, Bell Helicopter et Pratt & Whitney», analyse Mehran Ebrahimi, directeur du groupe de recherche en management des entreprises de l’aéronautique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Pour maintenir leur rentabilité à flot, tous les grands de l’aéronautique envisagent maintenant de travailler dans les pays qui leur donnent les meilleurs avantages.

«Il va falloir développer beaucoup d’innovation. Nos maîtres d’œuvre et nos PME sont maintenant en compétition avec des pays comme le Mexique, en fait partout où les coûts d’exploitation sont moins élevés, y compris le paiement des retraites», souligne Philippe Cauchi, rédacteur en chef du média spécialisé Info Aéro Québec.

Les deux experts du milieu déplorent que 95 % de la recherche et l’innovation ne se fassent que dans moins de dix entreprises québécoises, souvent faute d’incitatifs gouvernementaux et de diplômés disponibles.

Pour une politique nationale de l’aéronautique

«Personne, ni au Québec ni au Canda, ne sait où on s’en va. On n’a plus de plan national qui donnerait une vision claire et qui encouragerait les entreprises à investir en R & D et en formation», déplore Mehran Ebrahimi. «Il faut plus de diplômés et des programmes pour inciter les jeunes à choisir les sciences.»

Une position qu’appuie totalement le milieu.

«On ne peut pas être bon partout et vouloir tout faire en même temps. Ça prend une vision pour développer un savoir-faire ciblé. Et ça prend des compétences chez les petits joueurs», ajoute Philippe Cauchi.

Jeudi, l’ancien ministre de l’Éducation, François Blais, maintenant ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, a été le seul à commenter très brièvement la perte des emplois chez Bell Helicopter.

«Nous allons entrer en contact avec eux pour voir la nature de la difficulté», a-t-il dit en mêlée de presse à la sortie de l’Assemblée nationale.

Recherche de personnel

Malgré les mauvaises nouvelles qui s’accumulent, le secteur de l’aérospatiale du Québec souhaite préparer la relève et faire face à certaines pénuries d’emplois.

Plus de 200 postes sont présentement disponibles au sein des entreprises du secteur, souligne Aéro Montréal, qui a tenu jeudi à Montréal un événement de recrutement en partenariat avec Emploi-Québec.

Comment expliquer une telle pénurie de personnel ?

«Au cours de la dernière année, grands donneurs d’ordre et les PME ont maintenu le cap avec l’annonce de contrats majeurs, la mise en place d’alliances stratégiques et de projets porteurs d’avenir, le dévoilement d’investissements en recherche et développement et l’implantation de nouvelles technologies manufacturières», explique Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

Des pertes d’emplois qui s'accumulent 

Bombardier Aéronautique : 1 000 emplois perdus depuis 2015

CAE : annonce de l’élimination de 350 emplois en août 2015 ; à ce jour, 140 postes éliminés

Pratt & Whitney : 1 000 emplois supprimés dans le monde depuis 2008

 

Dans la même catégorie