/news/world

Une actrice porno embarrasse le candidat Ted Cruz

Agence France-Presse

L'équipe de campagne du candidat ultraconservateur à la Maison-Blanche Ted Cruz a dû rapidement retirer une vidéo attaquant ses concurrents à l'investiture républicaine après s'être rendue compte qu'une des actrices avait joué dans des films érotiques.

Le spot de Ted Cruz, champion de la droite religieuse arrivé en tête des «caucus» dans l'Iowa, était plutôt inoffensif: un groupe d'électeurs déçus discutant calmement en cercle, façon Alcooliques Anonymes, des trahisons de candidats conservateurs devenus trop modérés une fois élus.

Dans une pique au sénateur Marco Rubio, le rival télégénique de Ted Cruz, l'actrice Amy Lindsay, blonde élégante incarnant l'une des électrices, dit à un autre: «Peut-être que la prochaine fois vous devriez voter pour plus qu'un joli visage».

Après sa première diffusion jeudi, le site d'information The Daily Caller a rapidement remarqué qu'Amy Lindsay était aussi «une actrice porno», ayant joué selon la base de données IMDB, dans des fictions aux titres suggestifs comme «Beverly Hills Bordello» ou «Private Sex Club».

L'équipe de campagne de Ted Cruz a rapidement décidé de retirer la vidéo, craignant que l'image forgée par l'ultraconservateur ne soit associée à celle de l'actrice à la filmographie suggestive.

«Malheureusement, la société chargée de la distribution n'a pas vérifié ce qu'elle avait fait avant», a expliqué une porte-parole de Ted Cruz, Catherine Frazier, au Daily Caller. «Si l'équipe de campagne avait connu sa filmographie complète, nous ne l'aurions évidemment pas laissée figurer dans le spot».

«Profondément déçue par l'équipe de campagne de #TedCruz qui a retiré le spot télévisé où je jouais», a réagi Amy Lindsay sur Twitter, ponctuant son message du hashtag #myvotecounts («mon vote compte»).

Interrogée par le site BuzzFeed, Amy Lindsay a précisé qu'elle n'avait jamais tourné de films pornos, se limitant au cinéma érotique. Elle avait également joué dans des fictions plus conventionnelles.

Face à l'agitation médiatique suscitée par ce retrait, Amy Lindsay a affirmé vendredi au Washington Post n'avoir «pas voulu nuire à la campagne de Ted Cruz».

«Je suis une actrice de charme, je vote conservateur et républicain... Même pour tout l'argent du monde, je ne jouerais pas dans une pub pour Hillary Clinton», la candidate démocrate, a-t-elle déclaré.

Dans la même catégorie