/news/culture

Les 50 ans de la Troupe de théâtre Mic-Mac

Pierre O. Nadeau | Agence QMI

 - Agence QMI

PHOTO COURTOISIE/AGENCE QMI

À Roberval, la Troupe de théâtre Mic-Mac célèbre 50 ans de théâtre... sans entracte! L’anniversaire sera souligné de plusieurs façons, dont une diffusion spéciale en trois actes à La fabrique culturelle de Télé-Québec.

«Depuis 50 ans, le théâtre Mic-Mac a été présent d’une année à l’autre, sans en sauter une seule», nous souligne avec fierté sa porte-parole Claude Corneau.

Plusieurs activités spéciales souligneront ce 50e anniversaire, tenu sous la présidence d’honneur artistique de l’homme de théâtre Michel Marc Bouchard.

D’ailleurs, pour sa production 2016, la direction de la troupe robervaloise a puisé dans le vaste répertoire de Michel Marc Bouchard, retenant la pièce «Les manuscrits du déluge», qui y tiendra l’affiche du 1er au 30 avril, dans une mise en scène d’Émilie Gilbert-Gagnon.

Une œuvre musicale

Dans un premier temps, une œuvre musicale a été créée tout spécialement pour la troupe; il s’agit de la pièce «Ce que fit le mime», laquelle porte la signature de l’arrangeur et musicien Bruno Chabot.

Par ailleurs, l’organisation annonce avec fierté la création du documentaire «Le Mic-Mac en 3 actes», de Nicolas Lévesque, qui sera accessible à tous grâce à la Fabrique culturelle de Télé-Québec.

Une équipe de cinéastes a suivi les membres de la production «Sous le regard des mouches», durant la saison 2014-2015.

Trois parties

C’est en trois actes qu’on assiste à la préparation de la pièce de Michel Marc Bouchard tout en découvrant l’ardeur et le professionnalisme qui animent ces artisans du théâtre.

Le premier épisode – l’acte 1 – se rapporte aux auditions: le metteur en scène Dario Larouche et le directeur de production de la Troupe de théâtre Mic-Mac, Réjean Gauthier, parlent du travail de distribution des rôles.

Un gars d’usine

L’acte 2 s’intitule «La scène: Entre le loisir et le dépassement». Entre deux quarts de travail à l’usine, Gervais Arcand partage sa passion pour le théâtre. De son côté, le président du conseil d’administration Christian Roberge explique sa vision du Mic-Mac.

L’acte 3 propose «Une rencontre déterminante avec Michel Marc Bouchard». Au fil des ans, le Mic-Mac a fait honneur à son œuvre, en présentant notamment, en 1983, «Le retour inattendu de Frank Paradis».

Le documentaire «Le Mic-Mac en 3 actes» a été réalisé par le photographe et cinéaste Nicolas Lévesque, natif de Roberval. On lui doit plusieurs autres documentaires, dont «In Guns We Trust», tourné aux États-Unis et maintes fois salué.

M. Lévesque collabore notamment avec l’Office national du film du Canada et Télé-Québec. De plus, il prépare son premier long métrage documentaire.