/regional/sherbrooke/estrie

Des athlètes font la promotion de la persévérance scolaire

TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Dans le cadre des journées de la persévérance scolaire, les élèves de l'école Saint-Esprit ont pu pratiquer quelques passes de hockey dans leur gymnase en compagnie de Daniel Audette et Jérémy Roy du Phoenix de Sherbrooke, ainsi que leur entraîneur Stéphane Julien.

Les trois invités ont profité de l’occasion pour parler de l'importance de l'école et témoigner de leur expérience.

«Essayer d'aider les jeunes dans cette voie-là c'est toujours important», a dit en entrevue Jérémy Roy, défenseur pour le Phoenix de Sherbrooke.

«On les prépare pour le secondaire, à persévérer dans ce côté-là aussi. Chaque geste posé est important», a expliqué Luc Marquis, professeur d'éducation physique à l'école Saint-Esprit.

Les activités parascolaires font partie intégrante de l'intérêt des jeunes envers l'école.

«Moi ça me donne le goût de tout faire pour réaliser mes rêves», a dit une jeune fille de l'école Saint-Esprit. «Moi je me dis qu'ils sont passés par la même place que nous avant de se rendre là!» a ajouté une autre fille.

Les coupes du gouvernement en éducation s'élèvent à près de 140 millions $ cette année.

«On a besoin d'investissement, on a besoin de ressources pour les jeunes en difficulté», a déploré Benoit Houle, président du syndicat de l'enseignement.

Les représentants des syndicats du secteur de l'éducation de l'Estrie affirment que l'éducation est l'affaire de tout le monde. Et que le gouvernement devrait donner l'exemple en investissant, surtout puisqu'il affirme avoir pour but d'augmenter le taux de diplomation, actuellement de 77,7 % pour la cohorte du secondaire diplômée en 2013-2014.

«On pense souvent que le décrochage se fait seulement au cégep ou au secondaire, mais non, il faut commencer à sensibiliser les jeunes dès leur jeune âge», a expliqué Serge Audet, directeur de la persévérance scolaire de la Commission scolaire de la région de Sherbrooke.

«Plus on va leur faire aimer l'école, plus ils vont vouloir rester longtemps», a affirmé M.Audet.

Plusieurs activités se tiendront au cours de la semaine pour rappeler aux jeunes les avantages d'obtenir un diplôme.

Dans la même catégorie