/finance/homepage

RONA fait plus que doubler ses profits

Le quincailler RONA a plus que doublé son bénéfice au quatrième trimestre, porté par des ventes qui ont dépassé le milliard de dollars.

Le spécialiste de la rénovation, qui a accepté une offre de rachat de 3,2 milliards $ de l’américaine Lowe’s, a déclaré mardi un bénéfice de 16,7 millions $, comparativement à 6 millions $ au trimestre correspondant une année plus tôt.

Le résultat net ajusté des activités poursuivies ressort à 21,2 millions $ ou 0,20$ par action, ce qui se compare à 17,3 millions $ ou 0,15$ par action l’année précédente.

Les ventes du trimestre terminé à la fin de décembre ont atteint 1,03 milliard $, en hausse de 6,5% sur les ventes de 971,3 millions $ réalisées en 2014. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an – une mesure clé dans le secteur du commerce au détail— ont progressé de 0,8%.

La hausse des ventes comparables reflète une «solide performance en Ontario et en Colombie-Britannique, ainsi que des conditions climatiques favorables qui ont prolongé la saison des projets de construction et de rénovation dans plusieurs régions». Les conditions de marché ont toutefois été plus difficiles en Alberta, la province qui est la plus frappées par le recul des prix du pétrole.

Pour l’exercice, les activités de (RON-TSX) RONA ont généré des profits de 68 millions $, en baisse par rapport à 78,2 millions $ à l’exercice précédent.

Le bénéfice net ajusté des activités poursuivies de l'exercice s'est élevé à 102,8 millions $ ou 0,95 $ par action, comparativement à 83,4 millions $ ou 0,70$ par action.

Au début du mois, RONA a annoncé son acquisition par Lowe’s à un prix de 3,2 milliards $ ou 24 $ par action. La vente doit être approuvée par les actionnaires lors d’une assemblée qui se tiendra le 31 mars prochain.

La Caisse de dépôt et placement du Québec, qui détient environ 17% des actions de RONA, devrait réaliser un gain de près de 225 millions $ avec la transaction.