/finance

Uber perd des milliards pour se maintenir en Chine

Reuters

Uber Technologies perd plus d'un milliard de dollars US chaque année en Chine, où il est engagé dans une guerre des prix effrénée avec son concurrent local Didi Kuaidi, a déclaré le directeur général du service de voiture avec chauffeur.

La branche chinoise d'Uber a vu sa valorisation augmenter le mois dernier à plus de huit milliards de dollars US. L'application peine cependant à être rentable en Chine en raison de la forte concurrence qui y règne.

«Nous sommes rentables aux États-Unis mais nous perdons plus d'un milliard de dollars US par an en Chine», a dit Travis Kalanick. Des responsables d'Uber ont confirmé ces déclarations dans un courriel adressé à Reuters.

«Nous faisons face à un concurrent qui n'est rentable dans aucune des villes où il opère mais il gagne des parts de marché. J'aimerais que le monde ne soit pas comme ça», a-t-il ajouté.

Comme Uber, Didi Kuaidi, financé par Tencent Holdings et Alibaba Group Holding, a dépensé sans compter afin de gagner des parts de marché, pariant sur l'avenir d'un marché susceptible selon eux de devenir le plus important au monde.

Uber est présent dans 40 villes chinoises et projette de s'étendre à 100 d'entre elles d'ici la fin de l'année.

Dans la même catégorie