/regional/sherbrooke/estrie

Bouleversant témoignage d’une ancienne victime d’un prédateur sexuel

Au lendemain de la condamnation du prédateur sexuel Yves Cloutier, une femme de Windsor en Estrie, qui a vécu un enfer semblable, livre un récit bouleversant quinze ans après la parution de son premier roman.

La nouvelle version remaniée de son livre intitulé «La nuit de toutes mes peurs» met à jour son témoignage percutant.

«On était en 1979. Mon conjoint était au travail et un individu est entré à la maison. J’ai été victime d’enlèvement, de séquestration, de menaces de mort et d’agression sexuelle. De plus, neuf mois plus tard, ma fille est née», a révélé avec beaucoup d’émotion l’auteur et ex-victime, Lynda Goyette.

Cette naissance a d’ailleurs bouleversé encore plus sa vie, et celle de son conjoint, puisqu'elle a cru longtemps qu’elle était le fruit de l'agression. Elle a donc rejeté sa fille pendant plusieurs années.

«J'ai été refusée à l’époque pour des tests d'ADN. Ma fille avait 17 ans au moment où nous avons su qu’elle était belle et bien de mon conjoint», a admis la victime.

Elle espère que son témoignage vienne en aide à d'autres femmes qui, comme elle, ont dû apprendre à vivre avec les douleurs provoquées par un individu sans scrupule.

Le sort du prédateur Yves Cloutier a été décidé par le tribunal, jeudi dernier, à Sherbrooke. Il a été condamné à 15 ans d’emprisonnement. Cloutier a sévi sur une longue période de temps et a commis des agressions sexuelles sur un garçon et une fillette. Il a notamment séquestré et agressé trois femmes après s'être introduit dans leur logement. La diffusion de son histoire judiciaire à raviver la douleur de plusieurs victimes.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.