/news/society

Les fins de semaine ne suffisent pas pour recharger les batteries

TVA Nouvelles

Le rythme de vie effréné avec lequel doivent composer des milliers de Québécois n’est pas étranger au fait qu’ils se sentent souvent stressés.

Le sondage mené par la firme Léger pour TVA Nouvelles et le Journal de Montréal est clair : la majorité des Québécois disent que leurs fins de semaine ne leur permettent pas de revenir en forme au travail le lundi.

Au total, 45% des répondants ont affirmé que les fins de semaine leur permettent «parfois» de retourner au travail en forme, alors que 10% ont répondu «jamais». Seuls 13% ont répondu «très souvent» et 30% «souvent».

Tableau sondage fins de semaine

 

«On le voit dans le sondage, 55% des gens estiment que le week-end n’est pas suffisant pour recharger les batteries. Souvent, la fin de semaine, les parents deviennent les Uber parents avec les cours de ci, les cours de ça... Est-ce que le sondage est un plaidoyer pour la semaine de quatre jours? Je ne sais pas, mais il y en a qui vont s’en servir comme argument», commente Christian Bourque, vice-président de Léger.

Dans la même catégorie