/news/culture

La soirée des Jutra devient le Gala du cinéma québécois

Agence QMI

Après une semaine de controverse à la suite de révélations gênantes à l’égard du patronyme de la cérémonie des Jutra, Québec Cinéma a confirmé mardi que la fête du septième art se nommera cette année le Gala du cinéma québécois.

Mercredi dernier, les organisateurs de l’événement avaient annoncé qu’ils retiraient le nom de Claude Jutra de la cérénomie, à la suite des allégations de pédophilie qui pèsent désormais contre le réalisateur décédé il y a 30 ans.

La biographie «Claude Jutra» de l’auteur Yves Lever, publiée mardi dernier, mentionne dans un segment de quatre pages que le «cinéaste éprouvait une attirance pour les garçons». Ces allégations d’actes de pédophilie ont jeté un profond malaise qui s’est accru avec le témoignage de deux potentielles victimes, dont le scénariste Bernard Dansereau.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, avait aussi indiqué que la Ville retirera le nom du cinéaste de l’espace public, référant notamment à un parc et une rue nommés en son honneur.

Dans la même catégorie