/finance/homepage

Du pot à la pharmacie?

Argent

La chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart, qui exploite l’enseigne Pharmaprix au Québec, explore la possibilité de vendre de la marijuana à des fins médicales dans ses établissements.

Le Globe and Mail rapporte que la plus grande chaîne de pharmacies au pays a tenu plusieurs rencontres et conversations téléphoniques avec des producteurs autorisés de marijuana médicale à travers le pays au cours de la dernière année au sujet de la gamme de marques qui pourraient être vendues.

Même plus, Shoppers serait en discussions avec des fournisseurs dans le but d’offrir de la marijuana sous une marque maison.

«Les pharmaciens sont les experts des médicaments et jouent un rôle significatif dans la prescription et le suivi de la médicamentation pour s’assurer de son usage sécuritaire et optimal, a affirmé la porte-parole Tammy Smitham, porte-parole de Shoppers Drug Mart.

«Nous croyons que la distribution de marijuana médicale par l’entremise des pharmacies est l’option la plus sécuritaire, comme tout autre médicament.»

Shoppers ne serait pas la seule chaîne de pharmacies à lorgner ce nouveau marché en raison de la décision rendue par la Cour suprême du Canada à l’effet que le produit pouvait se vendre sous forme d’huile. Des sources ont indiqué au journal de Toronto que la chaîne Rexall était l’une d’elles. Rexall a toutefois nié tout intérêt.

La vente de marijuana médicale exige l’obtention d’une licence de distribution accordée par Santé Canada. La législation actuelle ne permet que la vente en ligne, mais il est possible que le gouvernement fédéral puisse y apporter des changements.

Dans la même catégorie