/finance/homepage

La croissance ralentit au Canada

Argent et avec Reuters

La croissance de l’économie canadienne a ralenti au pays au quatrième trimestre, mais le recul est moins prononcé que ce que les économistes attendaient.

Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,8% en rythme annuel pour les mois d’octobre à décembre derniers, en net ralentissement par rapport à la croissance de 2,4% observée au trimestre précédent, a indiqué Statistique Canada mardi.

Plusieurs économistes prévoyaient que l’économie canadienne ferait du surplace au quatrième trimestre, avec le recul continu des prix du pétrole. Le Canada avait d’ailleurs subi une légère récession au cours des deux premiers trimestres, la glissade des prix de l’or noir entraînant une chute des investissements dans ce secteur.

Sur une base non annualisée, les investissements des entreprises dans des bâtiments non résidentiels, la machinerie et l’équipement  ont reculé de 3,3% alors que les compagnies ont moins dépensé dans des structures d’ingénierie.

Les exportations de biens ont diminué de 0,5%. La baisse est attribuée au recul de 10,4% des exportations d’aéronef et d’autres pièces de transport.

De leur côté, les exportations de services ont retraité de 0,7%, alors que les exportations de services commerciaux ont baissé de 1%.

Les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 0,2%, après avoir progressé de 0,5% au troisième trimestre.

Pour l’ensemble de l’année 2015, le PIB a progressé de 1,2%, ce qui correspond «à environ la moitié de celui enregistré en 2014», écrit l’agence fédérale.