/news/homepage

Uber suspend ses services à Edmonton

Agence QMI

Uber protest Edmonton Sun Pictures of the Week Jan 10 to 16, 2015

David Bloom/Edmonton Sun/QMI Age

Uber a suspendu ses services à Edmonton mardi parce que sa police d’assurance n’a pas reçu le sceau d’approbation du gouvernement albertain.

Le gouvernement de l'Alberta avait annoncé lundi qu’il n’approuvait pas pour le moment le plan d’assurance proposé par l’application de covoiturage. De plus, il exige des conducteurs d’Uber qu'ils aient un permis de classe 4 ou un permis commercial, comme les chauffeurs de taxi.

«Un délai de la part du gouvernement albertain à approuver une nouvelle police d'assurance force la suspension temporaire des services de covoiturage urbain d'Uber à Edmonton, a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Nous travaillerons avec le gouvernement provincial et la Ville pour résoudre cet enjeu rapidement.»

Le ministre des Transports de l'Alberta, Brian Masson, avait expliqué en conférence de presse que le plan proposé par Uber et créé par l’assureur Intact serait probablement approuvé par la province, mais pas avant juillet.

Dans la même catégorie