/news/law

Déménagement à Laval

EXCLUSIF | À sa demande, Lise Thibault change de prison

TVA Nouvelles

À sa demande, l’ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault a été transférée du centre de détention de Québec à l’établissement Leclerc à Laval jeudi en fin de journée selon ce qu’a appris TVA Nouvelles.

Entrée en prison le 25 février dernier, MmeThibault a aussitôt entrepris des démarches pour changer d’établissement.

Elle a fourni trois motifs pour cette demande.

Elle a d'abord invoqué son état de santé, rappelant qu'elle avait plusieurs rendez-vous prévus dans la région de Montréal au mois de mars.

Elle a aussi mis en avant qu’elle se rapprocherait ainsi de sa famille qui habite dans le secteur.

Finalement, elle voulait être incarcérée dans un endroit mieux adapté aux personnes handicapées: les installations de Laval seraient plus accueillantes pour ceux et celles qui se déplacent en fauteuil roulant.

Selon plusieurs spécialistes en droit carcéral, les motifs évoqués par Lise Thibault sont légitimes.

«Difficile au niveau de la mobilité»

Dans une entrevue exclusive accordée à TVA Nouvelles en début de semaine, le conjoint de Mme Thibault, Réal Cloutier évoquait déjà les difficultés de déplacement de l’ancienne lieutenante-gouverneure.

«Elle va bien (...) C’est surtout difficile au niveau de la mobilité pour la sortir de sa chambre à cause de la fameuse porte qui pèse une tonne», expliquait celui qui venait de la visiter à la prison de Québec.

M. Cloutier avait aussi vanté les qualités humaines de sa conjointe.

«J’espère qu’elle va envoyer une facture au ministère de la Sécurité publique pour le support qu’elle donne à ses codétenus. C’est quelqu’un qui a toujours donné (...) Elle continue à réconforter les gens et à prendre soin des autres.»

Lise Thibault avait été condamnée à 18 mois de prison le 30 septembre dernier après plaidé coupable aux accusations d’avoir abusé de la confiance des deux ordres gouvernementaux et d’avoir fraudé les Québécois et les Canadiens.

Elle est admissible à une liberté conditionnelle à compter du mois de juillet.

Dans la même catégorie