/regional/centreduquebec

Entraînement annuel

L'armée britannique débarque à Bécancour

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Discrètement l'armée britannique vient de débarquer au port de Bécancour, dans le Centre-du-Québec, du matériel qui sera acheminé pour son entraînement annuel sur la base canadienne de Suffield dans le sud de l'Alberta.

Des véhicules blindés, des chars, des camions, des armements et des munitions ont été placés sur des wagons afin d’être acheminés par voie ferrée jusqu'en Alberta.

Les militaires britanniques s'entraînent à cet endroit depuis le début des années 70. La base de Suffield constitue le plus vaste terrain militaire du Commonwealth. On y conduit des exercices à tirs réels.

L'armée de Sa Majesté fait transiter ses équipements par Bécancour, dont le port est l'un des rares à détenir une désignation autorisant la manutention de produits explosifs. «C'est un permis spécial», a expliqué le président et chef de la direction de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.

«Pour ce type de transport, on comprend qu'il y a des normes de sécurité très pointues et très techniques émises par les autorités du Canada et d'Angleterre pour recevoir des équipements et les retourner», a-t-il ajouté.

Tout l'attirail repassera par Bécancour à l'automne prochain pour retourner en Grande-Bretagne. L'entraînement qui regroupe jusqu'à 5000 soldats anglais se déroule de mai à octobre.

Dans la même catégorie