/news/law

Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito restent détenus

Michael Nguyen | Journal de Montréal

 - Agence QMI

Leonardo Rizzuto, le fils du défunt parrain de la maf‎ia, et Stefano Sollecito, présumé chef intérimaire du crime organisé italien, resteront détenus pendant toutes les procédures judiciaires contre eux.

C'est ce qu’a ordonné vendredi le juge Daniel Bédard, ce vendredi au palais de justice de Montréal.

Les deux hommes sont accusés de complot et de gangstérisme. Ils risquent une peine de prison à vie advenant un verdict de culpabilité lorsque viendra le moment de leur procès.

Rizzuto fait également face à des accusations reliées à des armes à feu, soit de possession illégale d'un Walther de calibre .40 et d'un Browning de calibre 6.35, et de possession d'une quantité indéterminée de cocaïne.

Ils avaient été arrêtés lors d'une vaste opération policière contre différents groupes criminels en novembre dernier. La frappe avait été nommée Magot-Mastiff.

Une ordonnance de non-publication interdit toutefois de révéler tant les détails de l'affaire que les raisons qui ont poussé le juge à les garder détenus.

Lors des audiences, qui se sont étalées sur deux mois, plusieurs proches des accusés sont venus leur apporter leur soutien.

Dans la même catégorie