/news/world

L’érable en vedette à la Maison-Blanche

Lise Millette | Agence QMI

L’érable était en vedette dans la capitale américaine, jeudi, lors de la cérémonie d’accueil officielle de Justin Trudeau et de sa famille à la Maison-Blanche.

Le Canada a profité de ce voyage du premier ministre Trudeau pour remettre 150 érables à son voisin du sud.

Un parfum d’érable devait également flotter au dîner d’État, jeudi soir, puisque la pâtissière de la Maison-Blanche en a fait son inspiration au moment de dresser le menu des convives.

Le Canada a pris soin de n’oublier personne dans les cadeaux remis aux hôtes de la Maison-Blanche, pas même les chiens présidentiels.

Ainsi, Justin Trudeau a offert une sculpture d’un artiste cri à Barack Obama, Sophie Grégoire a opté pour une cape perlée réalisée par une artisane de Kahnawake, au Québec, pour la première dame, alors que les filles du couple Obama ont reçu des écharpes signées Maverick.

Des muttluks, des bottes pour chiens, ont par ailleurs été offertes à Bo et Sunny, qui vivent aux quotidiens avec les Obama à la Maison-Blanche.

Élégance florale pour Sophie Grégoire

L’épouse de Justin Trudeau, Sophie Grégoire, était tout en beauté lors de la cérémonie d’accueil officielle.

Vêtue d’une robe signée Lucian Matis, elle était aussi munie d’un sac Aldo et de souliers Zvelle.

Lucian Matis est un jeune designer ayant immigré au Canada en 2009 et sa collection printemps/été 2016 a été jugée la meilleure de toutes celles présentées lors de la dernière Semaine de la mode à Toronto.

Le hockey s’invite entre Obama et Trudeau

Barack Obama et Justin Trudeau ont fait plusieurs allusions à la rivalité qui s’exerce dans la Ligue nationale de hockey.

Complice, le président a avoué qu’il serait difficile de déterminer qui, du Canada ou des États-Unis, joue le meilleur hockey. Mais il a souligné que la dernière Coupe Stanley a été gagnée à Chicago, en sol américain, où elle pourrait rester au terme de la présente saison.

Obama et Trudeau s’envoient des fleurs

Les discussions ont été si fructueuses entre Barack Obama et Justin Trudeau qu’il serait possible de parler d’une véritable lune de miel.

Au terme de leur entretien, le premier ministre Trudeau a affirmé que Barack Obama était pour lui un conseiller admiré pour son intellect et ses qualités de cœur.

De son côté, le président a salué l’énergie, la passion et le dynamisme de Justin Trudeau.

Dans la même catégorie